Woltar Contrats

Fourre tout d'Asherya et ses copines.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fléau - Clyde

Aller en bas 
AuteurMessage
Onyric



Messages : 6
Date d'inscription : 30/05/2018

MessageSujet: Fléau - Clyde   Mar 5 Juin - 21:10

En voyant Clyde descendre la moitié de sa bouteille de bière en quelques gorgées, Mike éclata d'un rire gras et s'exclama, hilare :

-Merde, en fait t'avais raison Fléau ! Tel père, tel fils !

Sa remarque, qui en temps normal lui aurait valu de se recevoir une bouteille vide en plein visage, passa en cet instant complètement incaperçue. Fléau, les yeux plongés dans ceux de son fils, ne l'avait même pas entendue. Les paroles de son fils l'avaient touché ; une lueur d'émotion scintillant au fond de ses yeux glacés. Il passa une main dans l'épaisse mèche de son fils, qu'il avait hérité de lui, et lui susurra, comme s'il pensait à voix haute :

-Jim'... Tu lui r'ssembles tell'ment.

Avachi dans son vieux fauteuil, Mike redressa une oreille à l'annonce de ce prénom, qu'il avait entendu autrefrois sans jamais en savoir plus. Fléau n'était pas bavard sur son passé : son propre fils n'en connaissait pas tout les détails, et surtout pas les plus sombres. Ses peines, ses regrets, ses flashbacks... Il les gardait tous pour lui. D'abord, il croyait que c'était pour protéger son unique fils des horreurs qu'il avait pu subir dans son passé. Mais au fil des années, il était devenu évident que c'était pour se protéger lui-même.

-J'aurais voulu... Qu'tu l'connaisses. C'tait un p'tit gars, futé comme toi. Tu lui aurais plu. Murmurait-t'il en ébouriffant la mèche de son garçon, le regard toujours plongé dans le sien.

Piqué par la curiosité, Mike se risqua à poser une question, malgré la distance qui le séparait désormais du père du fils, qui semblaient l'avoir complètement oublié.

-Et... C'est qui, Jim' ?

Fléau braqua son regard glacial sur le woltarien vert, qui tripotait à présent sa balafre comme pour se donner l'air décontracté. Pouvait-il lui faire confiance ? Tout en le jaugeant, Fléau pesa le pour et le contre : certes, il avait un réel problème avec les femmes, avec lesquelles il pouvait se montrer complètement tordu... Mais il ne l'avait jamais trahi, contrairement aux autres. Il était le seul, de toutes ses connaissances de l'Est, à n'avoir jamais tenté quoique ce soit contre lui. A présent qu'ils étaient tout les deux sortis de ce quartier infernal, ils n'avaient plus à se craindre l'un l'autre. Enfin, Fléau pouvait se permettre d'avoir un réel ami, et de lui accorder sa confiance.
Sans un mot, il se leva, disparu dans la couloir, puis revint quelques minutes plus tard avec des morceaux de journaux jaunis entre les mains. Il poussa quelques bouteilles vides sur la table basse, puis les y déposa à plat. Mike se redressa pour mieux voir.
D'un geste, Fléau désigna l'un des articles.
Sur la photo en noir et blanc, un petit garçon maigrelet de la taille d'un enfant de cinq ans, tenait par la main un woltarion qui marchait tout juste.

-Le v'là, tout p'tit. Il avait pas encore un an.

Le titre de l'article fut une révélation pour Mike. "La gangrène Sétienne"... Voilà donc de quoi parlait Fléau depuis tout ce temps...
Profitant de l'état alcoolisé du woltarien, qui semblait accroître considérablement sa tolérance, Mike s'enhardit à l'interroger :

-A côté, c'est toi ?

Fléau hocha la tête.

-Merde... Tu... Tu viens des...

De nouveau, il hocha la tête, puis désigna une autre photo. Sur celle-ci, les deux garçons, plus âgés, triaient des composants dans ce qui semblait être une immense déchetterie. Ils étaient accompagnés d'autres petits de leur âge, qui contrairement à eux étaient seuls. Au 3ème plan, des adolescents transportaient d'énormes sacs sur leurs épaules. Certains sortaient à peine de l'enfance.

-J'pouvais crever d'faim, crever d'fatigue, crever d'soif, j'm'en foutais. J'avais mon Jim'. Mon p'tit frère. Et c'était tout c'qui comptait pour moi.

Il y eut un silence. Fléau sembla se perdre dans ses pensées pour un instant, le regard dans le vague. Puis soudainement, il arracha la bouteille de bière des mains de son fils et lui attrapa fermement l'épaule.

-Si j't'ai jamais parlé d'ça avant, si j't'ai jamais montré, c'est parce que t'étais trop jeune. T'étais trop fragile. Mais j'veux qu'tu comprennes maint'nant, okay ? Pourquoi j'ai fais tout ça, pourquoi j'suis casse-couilles à êt' sur ton dos, à t'protéger comme ça. Regarde-le bien, mon Jim'. C'est pour t'éviter c'qui lui est arrivé, à lui, à d'autres, okay ? J'ai fais d'la merde, mais toi, t'es l'seul truc que j'ai fais bien.

Fléau n'avait jamais parlé autant en si peu de temps. L'exercice sembla éprouvant, et après sa tirade, le woltarien s'écroula sur le canapé, sans pour autant lâcher l'épaule de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fléau - Clyde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP/IG] Bonnie & Clyde
» Clyde Vanilla
» Clyde vanilla ou une nouvelle piste
» Clyde Vanilla... Le mysterieux Joseph
» (famille Whealer-Varnham) BONNIE AND ... CLYDE-GIRL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Woltar Contrats :: Liste des clans :: Clan d'Onyclique :: Rôle Play-
Sauter vers: